Charte du réseau CIDJ

La charte du réseau CIDJ a été créée par tous les centres de la fédération et entérinée le 9 juin 2017.

L’information jeunesse entend répondre aux défis que doivent relever les jeunes en les informant, les guidant et les aidant dès lors à s’émanciper et devenir autonomes.
Cette charte vise à identifier le réseau CIDJ, ses valeurs, ses pratiques de travail et sa diversité en vue de réaliser ces objectifs. Ces éléments constituent le coeur de notre travail, mais également la richesse de nos pratiques servant à atteindre nos objectifs. Il est évident que dans notre société où l’information est en perpétuel mouvement et « accessible » à tous, il tient aux centres d’informations d’adapter leurs pratiques pour la transmettre de manière durable et par des actions qui dépassent cette accessibilité. Les activités
Le réseau CIDJ est une garantie de qualité, de respect des spécificités locales et d’investissement du jeune dans tous les aspects de sa vie.
Comment garantir l’accès une information de qualité, mais également défendre les droits des jeunes et les inciter à participer à la vie citoyenne ?

 

Le réseau CIDJ entend défendre les valeurs suivantes dans son travail d’information jeunesse :

  • Accessibilité: garantir la gratuité, l’anonymat, l’égalité de traitement et un accueil de qualité afin de favoriser la relation de confiance avec les jeunes.
  • Adaptation: analyser et comprendre la spécificité des publics et des réalités locales pour les prendre en compte dans nos pratiques professionnelles.
  • Éducation non-formelle: mobiliser les jeunes à être acteurs de leur apprentissage à travers des méthodes émancipatrices pour favoriser la pensée critique et l’intelligence collective.
  • Espace d’expression: proposer des espaces pour amener les jeunes au dialogue et à préciser leurs besoins, libérer leur parole, penser, créer, agir, échanger, et contester en vue d’une autonomie et d’une émancipation.
  • Formation continue et prise de recul: questionner et évaluer le sens de nos actions en regard des évolutions de la société, et donc développer et mettre à jour nos compétences.
  • Indépendance et intégrité: affirmer et renforcer notre identité pour mieux défendre nos valeurs et répondre à notre volonté d’indépendance malgré l’ancrage institutionnel et les contraintes qui nous limiteraient dans l’exercice de notre travail.
  • Interpellation politique: assurer une visibilité des constats de terrain et rapporter les problématiques de la jeunesse directement auprès des politiques, ou via des actions et des projets en vue d’une prise de conscience collective.
  • Partenariats et complémentarité: dépasser les concurrences et le cloisonnement des services pour viser l’intérêt du jeune grâce à la multiplicité des compétences professionnelles et à la réorientation.
  • Proximité: investir des espaces alternatifs et « sortir des murs » afin de rendre l’information accessible à tous les jeunes.
  • Rigueur: Appliquer des démarches empiriques pour offrir une information complète critique et vérifiée dans un souci d’objectivité et de pluralité.
  • Utopie: croire au changement et se servir de l’utopie comme moteur d’expérimentation et d’innovation.